Diplômé en 2001 du Conservatoire d’art dramatique de Montréal en interprétation, Éric Paulhus s’est illustré tant au théâtre qu’au petit écran. Les plus jeunes le connaissent principalement pour son rôle de Tché dans Une grenade avec ça? qu’il a tenu pendant huit ans sur les ondes de VrakTv. Depuis janvier 2017, il interprète Kevin Bergeron dans la nouvelle comédie dramatique Lâcher prise d'Isabelle Langlois sur les ondes de Ici Radio-Canada Télé et pour lequel il a reçu une nomination à titre de "Meilleur rôle de soutien masculin - comédie" au Gala des Gémeaux. Il fait également partie de la formidable distribution de Madame Lebrun sur Super Écran et Canal D. On a aussi pu le voir dans Virginie où il incarnait Guy Landry pendant 4 saisons. Il était le personnage principal de la mini-série Trajectoires diffusée sur TFO en plus de faire quelques apparitions dans L'appart du 5e, Subito Texto, Simonne et Chartrand, Jean Duceppe et Il était une fois dans le trouble. En 2006, il obtient le rôle de Bernard Lortie dans une télésérie anglophone racontant la crise d’octobre intitulée October 1970 et réalisée par Don McBrearty pour la CBC. Depuis janvier 2013, il est le sympathique androïde Ro-Main dans la série Les Argonautes à Télé-Québec et pour laquelle il a écrit des webépisodes. Son interprétation lui vaut d’ailleurs de remporter trois Gémeaux dans la catégorie « Premier rôle - jeunesse » ce qui fait de lui un Immortel des prix Gémeaux pour ce rôle.

 

Au grand écran, il a eu la chance de travailler avec Denys Arcand dans Les invasions barbares, et sous la direction de Jeanne Crépeau dans le film indépendant Quitter Montréal en plus de collaborer au moyen métrage d'André Melançon, La construction du personnage.

 

Sur les planches de théâtre, Éric a plus de 25 productions à son actif sous la direction des Lorraine Pintal, René Richard Cyr, Serge Denoncourt, Martin Faucher, Denis Bouchard et Normand Chouinard pour ne nommer que ceux-là. À l’été 2011, il impressionnait tant le public que la critique grâce à son interprétation de Jacob dans La cage aux folles aux côtés de Benoît Brière. Il était également le Chérubin du Mariage de Figaro au TNM en plus de faire partie des distributions de La déprime au Rideau Vert et en tournée au Québec, Opium_37 au Quat’sous, et plus récemment, de la production Le timide à la cour au Théâtre Denise-Pelletier.

 

Ancien petit chanteur de Laval sous la direction de Grégory Charles, il a donné dans la comédie musicale en personnifiant Cliff Bradshaw dans Cabaret mis en scène par Denise Filiatrault, Paul dans la production Le Blues d’la métropole présentée au St-Denis en plus de collaborer au spectacle Les Misérables au Capitole de Québec ainsi qu’à Frères de sang où il tenait un des rôles principaux aux côtés de Maude Guérin et Benoît McGinnis.

 

Son talent lui a valu deux mises en nomination à la Soirée des Masques. L’une à titre de «Révélation de l’année » pour son rôle dans Blue Bayou, la maison de l’étalon au Théâtre du Bic et l’autre comme « Meilleur rôle de soutien » pour L’asile de la pureté, présentée au TNM, dans laquelle il donnait la réplique au comédien Marc Béland.

 

De plus, Éric codirige la compagnie du Théâtre de la Banquette arrière depuis 2001.

 

Finalement, Éric Paulhus prête sa voix à différents acteurs et personnages animés en plus de faire la narration de L’autre midi à la table d’à côté avec Macha Limonchik sur Ici Radio-Canada Première.


Télécharger
CV - Éric Paulhus
CV - Eric Paulhus 2017.pdf
Document Adobe Acrobat 420.3 KB